'Before The Worst' - #lawstudent


Un semestre se termine, des révisions débutent.




Voilà. Mon semestre 3 est terminé. Hier soir, en imprimant mon dernier commentaire d'arrêt, à 20h du soir à la BU, j'ai presque eu envie de pleurer... mais pleurer de joie. Pleurer de soulagement. Pleurer de satisfaction. J'ai réussi à survivre à ce semestre, j'ai réussi à avoir - je le pense - la moyenne dans toutes les matières à TD, j'ai réussi a ne pas sombrer dans la folie, à ne pas craquer ni tout abandonner. Bon ok, j'ai craqué une fois (ici).
Non mais attendez, je parle comme si tout était derrière moi, comme si j'avais réellement réussi, mais le jeu ne fait que commencer mes amis...! En effet, deux jolies semaines de partiels m'attendent avec un sourire en biais, et c'est en réalité à partir de maintenant que les choses sérieuses commencent vraiment et que mon semestre se joue. J'ai donc quelques jours devant moi pour apprendre mes matières anglaises avant les examens finaux mardi et jeudi. Ensuite deux semaines de soit-disant "vacances" consacrées non pas aux grasses matinées, aux sorties entre amis, au rattrapage de vies avec ma famille, et aux journées glande confortablement installée sous la couette, mais plutôt consacrées au siège de mon bureau ou de la bibliothèque inconfortable, aux fiches de révision, à la torture intellectuelle et au bourrage de crâne. Quatre matières françaises m'attendent machiavéliquement début janvier. Oui,, machiavéliquement, je ne sais pas pourquoi j'ai sorti ça, mais j'avais envie de personnifier mes matières et de les rendre diaboliques. Bon bref, autrement dit, ces deux semaines off seront tout compte fait extrêmement intensives, stressantes et épuisantes. Il faut que je me fasse un planning, il faut que je fasse un planning, il faut que je fasse un planning. Voilà ce que je n'arrête pas de me répéter depuis des jours. Un planning, c'est bien, le respecter, c'est mieux. Or je passe ma vie à faire des listes et à énumérer les choses que je dois accomplir, pour au final ne jamais jeter de coup d'oeil à cette liste et ne jamais la respecter. Cela dit, je vais faire de mon mieux cette fois-ci, il le faut. Il faut que je valide ce semestre, pour premièrement ne pas me taper le rattrapage fin juin (oui, en juin!) ni me retaper une deuxième deuxième année, mais surtout pour pouvoir soumettre ma candidature au programme Erasmus et m'envoler pour de nouvelles aventures l'an prochain !
Sur ces bonnes paroles et cette belle motivation, je vous souhaite de passer une belle soirée ; la mienne, je l'ai passé à ranger/nettoyer ainsi qu'à regarder If I Stay,, film très touchant dont j'écrirai sûrement une review sur le blog prochainement.





Minute Titre: The Script est un groupe irlandais aux influences pop rock, connu notamment pour leur titre The Man Who Can't Be MovedBreakeven ou encore plus récemment Superheroes. Ils sont également collaboré avec Will.I.Am via Hall Of Fame, qui se veut très encourageante et motivante. The Script, c'est ce groupe talentueux sur tout les fronts : instruments, voix, harmonies, mélodies, paroles, messages, attitudes... Chaque album est une tuerie, et le dernier se démarque notamment par une touche irlandaise et un patriotisme qui ressort dans les paroles ! Il suffit d'écouter Hail Rain or Sunshine ou Paint The Town Green.