Quatre jours à BARCELONE - 'Porque te vas'

  Quatros dias de perfection.





Il y a un mois, jour pour jour, je m'envolais avec deux amies vers la convivialité, le soleil et la chaleur du sud. Trente et uns jours plus tard, un élan de nostalgie me pousse à - enfin - rédiger un article à propos de ce voyage qui, je peux le dire, frôlait la perfection et le nirvana.
C'est en effet après un premier semestre plutôt éprouvant et une terriblement longue période de partiels que nous avons décidé - totalement à la dernière minute, qui plus est - de profiter de nos six jours de répit, entre les partiels du S3 et le début du S4, pour nous aérer l'esprit loin de la fac.

Attention, cet article est très long, n'ayant pas réussi à le réduire, sorry, mais si vous préférez les images au texte, mon amie Mazarine à vloguer notre voyage et le rendu est juste sublime --> Je vous invite donc fortement à aller regarder sa vidéo Postcard from Barcelona.
Et pour les plus courageux, bonne lecture ! Don't worry, pour le plaisir des yeux j'y ai joint pas mal de photos.




          Après un bref temps d'hésitation entre l'Italie (Milan plus précisément) et l'Espagne, notre coeur a tranché pour la seconde proposition. Ni une, ni deux, hop nous voilà sur les sites des compagnies aériennes lowcost pour comparer les prix à destination de...BARCELONE ! C'est sans grande surprise qu nous avons réservé sur le site de Ryanair, pour un total de 77€ aller-retour il me semble. Il faut savoir que nous sommes partis de l'aéroport de Paris-Beauvais un mercredi soir (21h15) pour revenir le dimanche, également dans la soirée (vers 20h30), ce qui explique le bas prix. Cela dit, si nous nous étions décidés plus tôt et avions réservé la veille, il me semble qu'on aurait pu avoir ces billets 15€ moins chers ! Tant pis, on ne va tout de même pas se plaindre de ce prix qui apparaît plutôt dérisoire pour un trajet à l'étranger en avion.

Concernant la compagnie et le trajet en lui-même : aucun problème a déploré ! L'ambiance entre le personnel de l'avion était très bonne puisque l'un des stewards nous a fait chanté "Feliz Cumpleanos" pour l'une de ses collègues, tandis que le pilote ou co-pilote allumait parfois le micro pour faire des bruits étranges ou commencer à chanter la macarena. Bref, vous voyez le genre d'atmosphère générale qui régnait durant le vol.

Arrivées à l'aéroport El Prat de Barcelone, bien qu'étant plus de 23h, nous avons pu prendre le dernier train qui passait directement par le centre-ville, là où se trouvait notre auberge. Notre auberge, justement, était, là encore, sans aucun problème à évoquer ! Elle était même idéal au point de la recommander à quiconque souhaiterait visiter cette ville. Située en plein coeur de la ville, elle nous a coûté aux alentours de 10/11€ la nuit pour une chambre de 12 lits réservée aux femmes, avec une salle de bain à l'intérieure de cette chambre. D'ailleurs, il me semble que celle-ci n'était complète que la première nuit, puis s'est vidée de moitié les deux dernières nuit, pour notre plus grand plaisir et tranquillité ! (même si en soi, tout le monde est vraiment respectueux dans une auberge). Ce prix exclut cependant le petit déjeuner, qui lui coûtait 1,50€, soit pas grand chose puisqu'il s'agissait par ailleurs d'un buffet. Pour terminer sur l'aspect pratique et les avantages de cette auberge, cette dernière demande à ses clients leur tranche horaire d'arrivée et c'est ainsi que nous avons été accueilli par un homme parlant parfaitement bien français. Il est entendu que le reste du personnel parlait couramment anglais, évidemment.

Après avoir passé en revu le côté technique, passons à la partie la plus importante : le contenu de nos journées.




Jour 1 - Jeudi 15 Janvier

          Après une nuit très courte, nous avons commencé par une visite guidée gratuite de la ville organisée par de jeunes volontaires. Notre guide était un british très passionné par ce qu'il racontait et de ce fait très passionnant, mais surtout  très passionné par cette ville qui l'a accueilli il y a 4 ans de ça. Nous avons donc déambulé durant 3h dans Barcelone avec tout un groupe de touristes et en avons beaucoup appris sur l'histoire de Barcelone, ses quartiers, la signification des différents drapeaux accrochés aux balcons et fenêtres, les différentes fêtes et événements s'y produisant durant l'année...etc.




         L'après-midi étant déjà entamée à la fin de cette visite, nous avons décidé de partir à la recherche de la plage ! Celle-ci se trouve d'ailleurs à une quinzaine de minutes à pied du centre. Et là, c'était l'extase. La mer est un élément qui m'inspire et me touche énormément, étant bretonne dans l'âme et l'origine. Comme j'aime souvent le dire : être à l'étranger c'est là où je me sens bien, mais être au bord de la mer c'est là où je me sens chez moi. En plus de ça, le ciel était d'un bleu turquoise et le soleil brillait sans aucun  nuage à l'horizon pour l'en empêcher. Pique-nique improvisé sur un muret face à la mer, balade sur le sable, séance photos sur les avancées de terre et les pontons, "humage" de l'air pur pour chasser celui pollué de Paris... bref, le bonheur. On a longtemps longé la côte, jusqu'au port olympique il me semble, puis on s'est fait plaisir avec une glace, c'est pour dire à quel point il faisait chaud ! (ou du moins assez pour pouvoir narguer les proches et dire qu'on a pris un glace en janvier). Marcher c'est bien beau, mais après il faut rentrer et retrouver l'auberge... je ne sais pas à quel distance nous nous trouvions, mais disons que ça nous a pris pas mal de temps pour retourner au bercail (expression jamais utilisé depuis 1846) ! Quel soulagement pour nos pieds lorsqu'on a pu s'affaler comme des éléphants sur nos lits et nous reposer, les pieds en éventail. Passer 22h nous sortis manger une paella dans le resto d'en face.








Jour 2 - Vendredi 16 Janvier


           Ce deuxième jour était plutôt maussade niveau temps, nous avions même eu quelques gouttes de pluie. Après avoir pris notre temps le matin et être allées au pied des casas de Gaudi (Batlló et La Perdrera) qui se trouvaient dans notre rue, nous avons été voir l'intérieur de la cathédrale de Barcelone ouverte gratuitement au public jusqu'à 13h ou 14h avant d'aller nous pavaner sur la grande avenue La Rambla, et d'aller faire un tour au marché de La Boqueria. Marché très typique que je recommande car rempli de produits locaux et de couleurs ! On a ensuite atterri devant le Monument de Christophe Colomb qui domine le port. Sur le port se trouve également un centre commercial - qui nous a seulement servi de lieu de toilettes et non de lieu de shopping, soit dit en passant.



          L'après-midi, nous nous sommes dirigé vers le quartier de Montjuic pour y manger des tapas à 1€ dans un bar que le guide nous avait recommandé, avant de gripper dans un parc et d'avoir un vue incroyable sur la ville puis sur le port et la mer. La vue depuis les hauteurs qui entourent Barcelone est simplement à couper le souffle.


            Enfin nous sommes redescendu par un parc quelque peu atypique pour ensuite rejoindre le centre-ville et se poser dans un café avec des churros et du chocolat chaud. Le ventre bien remplit, retour à l'auberge afin de se reposer quelques temps avant de partir dans un bar pour une soirée que l'on pensait inoubliable... Elle l'était, certes, mais pas pour les raisons auxquelles on s'attendait ! Je m'explique : le guide nous avait conseillé un bar sympa ouvert à partir de 23h et jusqu'à 1h. Toute la journée nous attendions notre bonne sangria du soir, mais une fois arrivées devant le bar en question..... je croyais qu'il était fermé pour rénovation. Oui, il était dans un si mauvais état que ça. Ne me demandez pas pourquoi, on a quand même osé entrer. L'intérieur était pire. Le plafond et sa peinture qui se décollent, des bouteilles vieilles d'au moins 44 milles ans toutes poussiéreuses en décoration, les murs pas refaits depuis Mathusalem, les chaises et tables en vieux bois foncés...bref, vous voyez le décor. Le serveur vient nous voir pour savoir ce que l'on veut, et là : pas de sangria. 

-"Et sinon, vous avez quoi?" 
- De l’absinthe.
- Ah. Et mh, quoi d'autre?
- De l’absinthe...vous savez, c'est la spécialité ici !" 
- Bon bah... deux absinthe alors."



On a pris deux heures pour finir notre verre, dans l'attente permanente de musique qui allait jaillir de nulle part ou d'un groupe qui allait jouer...en vain. Et le pire dans tout ça, c'est que le bar était bondé et que les gens faisaient la queue pour y entrer. Cette soirée restera le plus grand mystère du voyage je pense.
















Jour 3 - Samedi 17 Janvier


          Retour du beau temps, nous en avons donc profité pour s'offrir une ballade au bateau d'une heure et demi le long de la côte et dans le port. L'avantage de venir à Barcelone en Janvier est qu'il y a peu de touristes : il n'y avait donc pas grand monde dans le bateau, et nous étions totalement libres d'aller d'un coin à l'autre et de prendre des photos. Là encore, la vue du littoral était époustouflante ! De retour sur la terre ferme, nous nous sommes posées dans de parc La Cituadella avant de partir à la recherche de la fameuse basilique Sagrada Familia, tout en passant par ce qu'ils appellent l'Arc de triomphe (tout petit comparé au notre, d'ailleurs). Arrivée devant la basilique, je n'avais qu'une seule position et qu'un seul mot en tête : bouche ouverte et "wow". L'entrée coûte 13€ pour les étudiants si mes souvenirs sont bons, mais ça vaut amplement le coup de payer, croyez-moi ! Même si l'extérieur est magnifique, ce n'est rien comparé à l'extérieur je trouve. Cette basilique dépasse toutes les normes et tous les clichés que pourrait avoir un lieu de culte catholique avec ces formes à la fois importantes mais épurées et ces géantes colonnes grises foncées. La soirée était également très agréable puisque l'on a enchaîné resto italien et boite - gratuite en plus. La boite de nuit était certes fréquentée par des 25-30 ans voire plus, mais ça nous a permis de danser tranquillement et avec de la bonne musique non-stop en plus !












Jour 4 - Dimanche 18 Janvier


          La fatigue accumulée des derniers jours ajoutée à la dernière nuit de trois heures s'est largement faite ressentir, pour ma part du moins. J'étais une loque. Ce dernier jour était consacré aux derniers achats souvenirs et à une dernière visite à la plage ! On a clairement passé la journée posées sur le rebord d'un muret face à la mer, à discuter, écouter de la musique et se dire que ces quelques jours étaient parfaits. Puis après une promenade le long de la mer, il était plus que temps de retourner à l'auberge récupérer nos bagages et se diriger vers l'aéroport... Quel tristesse de quitter Barcelone, cette ville aux milles facettes et à l'atmosphère chaleureuse.







          J'espère que cette article, malgré sa longueur, vous a intéressé ; n'hésitez surtout pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez déjà été à Barcelone ou si au contraire l'occasion ne s'est jamais présentée mais que ce post vous donne envie de sauter dans le premier avion... Vous pouvez notamment retrouver quelques éléments de mon voyage en Irlande ici ou .
Bon week-end, et n'oubliez pas de sourire x