Concert Ed Sheeran ; Paris, Zenith - 'Open Your Ears'

Ed Sheeran - Paris, Zenith, 02/02/15 (crédits: )

Un homme, une guitare, un don.




          Cela doit faire plus d'un mois que je n'ai pas écris. La raison? Toujours la même : les cours (et les séries aussi, mais shh). Je n'ai plus le temps de rien. Mais bon, ça c'est un autre sujet, je ne suis pas revenue pour vous parler de droit ni me plaindre. Non, je suis au contraire venue parler d'un événement qui m'a sortie de ma routine d'étudiante. D'un événement que j'attendais depuis bientôt 4 ans. Lundi soir dernier, le 2 février, j'ai manqué un de mes TDs et j'ai laissé mes bouquins de côté pour l'une des meilleures excuses qu'il pouvait exister. Oui, j'ai été voir l'un des artistes que j'admire le plus : Ed Sheeran. Le présenter me semble inutile, étant désormais devenu très populaire, entre autres avec ses récents titres Sing et Thinking Out Loud. Et puis je l'ai déjà évoqué de nombreuses reprises dans mes articles playlist  ainsi que dans mon post MCM, alors n'hésitez pas à aller y faire un tour.

          Ed Sheeran, je le suis depuis maintenant plusieurs années. Alors que son single The A Team était sorti au Royaume-Uni, je mourrais d'admiration devant ces titres, alors écoutables uniquement en version live acoustic (You need me I don't need youWayfaring Stranger, The CitySmall Bump,..) que j'écoutais d'ailleurs non stop. Puis du fond de ma campagne bretonne, je regardais le streaming de son passage dans les locaux de la web radio Goom Radio. Je regardais les vidéos youtube de son premier vrai showcase dans une salle parisienne, de son concert à La Cigale, au Trianon... etc. Maintenant que j'étudie en région parisienne, il m'est beaucoup plus facile d'aller le voir, me direz-vous. Ahh, en théorie : oui. En pratique, lorsqu'il remplit le Bataclan en 10 minutes: non. C'est donc de cette manière que je l'ai (encore) loupé en Novembre dernier. Tant pis, j'avais attendu trois ans et demi, je pouvais bien en attendre quatre. Cet été lorsque les places pour le zénith - oui, le ZENITH quoi, bref - ont été mis en vente, je me suis précipitée comme si ma vie en dépendait. Et je l'ai eu ma place, je l'ai eu putain. ENFIN.

          Et bien vous savez quoi? Ca en valait amplement l'attente. Ces deux heures de concert m'ont parue des minutes. Chaque chanson était impressionnante, chaque seconde était incroyable. Il faut savoir qu'Ed est un chanteur solo, même sur scène. Il joue sans musicien ou voix d'échos pour l'assister. Il n'y a que lui sur scène. Lui et sa guitare. De plus, Ed n'est pas ce que l'on peut appeler une "bête de scène" ; il reste fidèle à son caractère plutôt posé et réfléchi lorsqu'il fait un show. Dès lors, on pourrait croire que rester deux heures debout à écouter une seule voix et un seul instrument serait plus qu'ennuyant. Mais c'est exactement tout le contraire. Il jongle entre balades romantiques, rap et chansons rythmées, et se munit toujours de sa fameuse loop pédale qui lui sert à enregistrer sa voix ainsi que des accords de guitare pour les ajouter à ce qu'il fait à l'instant t. Il arrive à créer une atmosphère intimiste, même dans un zénith, en demandant au public de se taire complètement pour les chansons qui s'y apprêtent, ou bien au contraire en faisant participer la foule. Il nous invite constamment à le suivre, à chanter, frapper des mains ou les agiter comme dans un concert de hip-hop (^^). Qu'il monte dans les aiguë, chante d'un ton grave, joue  de la guitare aussi vite que son ombre, ne compose que quelques accords calmes ou qu'il rap comme un black américain, il reste ultra professionnel et extrêmement talentueux. Ce gars là sait tout faire, comment est-ce possible? Non seulement c'est un musicien, mais aussi un chanteur, un rappeur et par dessus tout un compositeur. Du début à la fin, chacune de ses chansons émane de lui. C'est cette aisance de composition et d'écriture que j'admire chez lui. Il transforme tout en poésie. Y-a-t-il une chose qu'il ne sache pas faire ? Comment peut-on rapper et chanter une balade en y mettant toute son énergie et ses sentiments dans les deux situations? Il m'impressionne, vous n'avez pas idées. J'approuve entièrement son surnom, Ginger Jesus.

          Malheureusement, je possède un vieux portable qui ne me permet pas de filmer avec la définition souhaitée ; je ne pouvais cependant pas m'empêcher de garder quelques moments de cette soirée en souvenir, alors j'ai filmé quelques morceaux malgré la qualité d'image archi-nulle. Vous pouvez retrouver quelques titres : One, Kiss Me/Tenerife SeaI'm A Mess                                



Je vous laisse tout de même avec deux vidéos, qui ne sont certes pas de moi mais qui ont le mérite d'être incontestablement de meilleure qualité et de regrouper deux moments du concert qui, selon moi, sont les meilleurs.

                                    Take it Back / Superstition



Give Me Love                              



Pour mon tout premier concert, j'ai été plus que conquise. Merci Ed, je ne manquerai pas ton prochain concert, c'est promis.