'Stop Cryin Your Heart Out'

Pleurer ou rire, faut-il choisir ?

TGV Paris-Rennes ; long way home



      Pourquoi pleurt-on ? A quoi servent les larmes ? D’où viennent-elles ? Qu’est-ce qu’il fait qu’elles coulent ? Qu’est-ce qu’il fait que l’on est triste ? Et à quel point ? Pourquoi certaines personnes pleurent-elles plus souvent que d’autres ? Comment est définit la tristesse ? Et comment est définit la sensibilité de chacun ? L’expérience ? La régularité de son chagrin ? Son intensité ? Pourquoi nous sentons-nous mieux après avoir pleuré ? Les larmes sont-elles fiables comme moyen d’expression ? Avons-nous besoin de larmes pour évacuer ? Pour se libérer ? Pour…être heureux ? Faut-il être triste pour ensuite pouvoir être heureux ? Le bonheur et la tristesse sont-ils donc liés ? Comment est définit le bonheur ? De quoi dépend-il ? Et dépend-on de lui ? Se caractérise-t-il en fonction de l’amour ? De l’amitié ? De l’argent ? De la beauté ? Si c’était le cas, je ne serais pas très heureuse. Pourtant il m’arrive de l’être. La définition du bonheur varierait-elle donc selon chacun ? Serait-elle différente suivant les personnes, le sexe, le milieu social, l’âge, le niveau d’éducation, la religion, le pays ? Peut-on vraiment le mesurer, ce bonheur ? Mais alors, par quel moyen pouvons nous affirmer être heureux ? Ne pouvons nous pas être triste et heureux à la fois ? Sont-ils des sentiments contradictoires ou complémentaires ?