'New York USA'

Les élections présidentielles américaines expliquées et simplifiées






Difficile de passer à côté de l'actualité internationale du jour : actualité qui a d'ailleurs alimenté notre quotidien depuis déjà plusieurs mois. Avec une femme malhonnête et manipulatrice d'un côté, un homme misogyne et raciste de l'autre, cette élection présidentielle américaine n'aura jamais été aussi ridiculement mouvementée. Les Etats-Unis, acteur tout puissant sur la scène politique et culturelle internationale, sont au coeur des discussions et des flash infos. Vous connaissez parfaitement le caractère et les débordements des candidats à l'élection présidentielle. Vous connaissez la date de l'élection, et sachez je pense que l'investiture du Président élu ne se fera pas immédiatement. Mais connaissez-vous vraiment ce pays et son système politique ? Si j'évoque une République fédérale démocratique indirecte bipartite dont le régime est présidentiel, vous savez de quoi le parle ? En cas de doutes, déroulez cet article.


  • Un peu d'histoire
Peu de temps avant la révolution française, c'est l'ancienne colonie britannique qui lance le mouvement en déclarant son indépendance le 4 juillet 1776. Dix ans plus tard, les Founding Fathers - tels que Franklin, Adams, JeffersonMadison, et le futur premier Président Washington - signent en 1787 la Constitution et posent ainsi les grands principes du nouveau régime. 
Les États-Unis sont donc officiellement une fédération d’États indépendante, dont le système se base sur le principe de la séparation des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) avec à sa tête un Président élu au suffrage universel indirect. C'est ce dernier point sur lequel, vous l'avez compris, nous nous focaliserons. 


  • Que représentent Clinton et Trump ?

Hillay Clinton représente le Parti démocrate : né en 1836 sur la base de l'antifédéralisme de Jefferson, ce parti conçoit la société américaine comme une union des communautés de citoyens et vise à assurer la protection égale de leurs droits, notamment ceux des plus faibles. Il regroupe ainsi généralement les minorités, qu'elles soient ethniques, religieuses ou sociologiques, et s'apparente à un parti que l'on qualifierait de gauche, bien qu'il ne soit pas entièrement comparable à la conception de la gauche française.
Parmi les Présidents précédents, on retiendra Franklin D. Roosevelt, J.F. Kennedy, Bill Clinton et l'actuel président Barack Obama.

Son principal adversaire, Donald Trump, est issu du Parti républicain. Celui-ci est considéré a contrario comme un parti White Anglo-Saxon Protestant (WASP) visant à imposer la force de l'Union par le respect des valeurs centrales qui permettent la réussite des meilleurs. Il est notamment favorable à la libre entreprise et la faible fiscalité, proche des milieux d'affaires et financiers, soutenu par les professions libérales et les entrepreneurs. Globalement considéré comme un parti politiquement à droite, socialement plus conservateur et économiquement plus libertarien que le parti démocrate, on discerne cependant deux grands courants: l'un conservateur et l'autre modéré.
Parmi les Présidents républicains, on peut citer Dwight (si si c'est son prénom) Eisenhower, Richard Nixon, Ronald Reagan, et enfin George Bush, père et fils.



  • A quoi sert le Président des Etats-Unis ?

Contrairement à la France et son régime semi-présidentiel, le régime politique américain est un régime purement présidentiel, c'est-à-dire qu'il incarne à lui seul le pouvoir exécutif.

En tant que chef d'Etat, le Président des Etats-Unis :
  1. est chef des armées et de la garde nationale
  2. est chef de la diplomatie : il représente les Etats-Unis à l'étranger, reçoit et rencontre les chefs d'Etats étrangers, nomme les ambassadeurs et peut ou non reconnaître des gouvernements étrangers.
  3. conclut les traités internationaux au nom de son pays. 
  4. détient le droit de grâce pour les crimes fédéraux : il peut gracier, commuer des sentences, ou proclamer une amnistie.
[A cet égard, une pétition d'Amnesty International appelle d'ailleurs le Président à gracier Edward Snowden, lanceur d'alertes actuellement réfugié en Russie.]


En tant que chef de gouvernement, le Président :

  1. est chef de l'administration
  2. propose le budget
  3. est législateur en chef
  4. est responsable de l'application des lois votées par le Congrès. 
  5. nomme les ministres publics (secrétaires) et les fonctionnaires
  6. exerce une influence sur le programme législatif du Congrès : en informant le Congrès sur la situation et en recommandant des mesures, dans un discours annuel sur "l'état de l'Union" traditionnellement donné en janvier.
  7. a un droit de veto sur toute loi adoptée par le Congrès

Nuance
- grâce à un système de checks and balances des pouvoirs, le pouvoir exécutive incarné par le Président est néanmoins, et ce n'est pas négligeable, fortement supervisé et limité par le pouvoir législatif représenté par Congrès.
Exemple : Le Congrès peut contrecarrer le veto du Président, a le dernier mot pour déclarer la guerre et est en mesure de s’opposer aux nominations relevant du Président ou encore aux traités internationaux négociés par l’administration.
- Le Congrès (Chambre des représentants + Sénat) est certes composé majoritairement de Républicains, mais il ne faut pas oublier qu'une grande partie des Congressmen républicains n'approuvent pas les idées de Trump et ont appelé à voter pour H. Clinton. Trump n'aura donc pas un soutien aveugle et acquis du Congrès et ne POURRA PAS FAIRE CE QU'IL VEUT.

  • Comment devient-on Président des Etats-Unis ?


Quatre critères sont nécessaires afin d'être éligible :

– être né sur le sol américain
– être âgé d'au moins 35 ans
– résidé sur le sol américain depuis au moins 14 ans
– ne pas se représenter pour un troisième mandat





Au cours de l’année précédent les élections primaires, les candidats sont évalués par des comités qui déterminent le potentiel des candidats et recherchent des soutiens financiers. Une série d’élections primaires et de "caucus" qui se déroulent dans chaque État : un vote pour un candidat est un vote pour des délégués qui s’engageront sur ce candidat à leur convention nationale respective où le candidat du parti sera officiellement choisi. 
Après le travail du comité dévoué à sa cause et chargé de récolter des fonds, le candidat à la présidence doit se déclarer dans chaque État où il veut obtenir les voix des « grands électeurs ».



  • Comment fonctionne l'élection ?
Atlas historique, Stock collection, Le Grand Livre du Mois



L’élection présidentielle revient tous les quatre ans, le mardi suivant le premier lundi du mois de novembre. Cette année, l’élection est prévue aujourd'hui, mardi 8 novembre.

Les électeurs américains votent pour deux hommes: le président et le vice-président, appelés familièrement le "ticket".

Néanmoins, l’élection présidentielle américaine se faisant au suffrage universel indirect, les citoyens ne votent pas directement pour un Président et un VP. Ils votent en effet pour des Grands électeurs « en faveur » d’un candidat. Chaque État fédéral élit un certain nombre de grands électeurs, variant de 3 pour le Vermont à 55 pour la Californie, selon la population de l’État. Le collège électoral comprend 538 grands électeurs, correspondant tout simplement au nombre d'élus siégeant au Congrès. Ces grands électeurs s'engagent par ailleurs, et c'est là que tout se joue,  à voter pour tel candidat s'ils sont élus. Pour être Président, il faut donc obtenir la majorité absolue au sein de ce collège, soit 270 votes. 



Ainsi, pas besoin d'attendre le vote du collège électoral de début décembre pour savoir qui sera élu Président. Les grands électeurs sont en effet toujours loyaux envers leurs candidats, même si en théorie rien ne les empêche de voter contre. 

  • Les "swing states", mais qu'est-ce que c'est ?
C’est une expression que vous avez, je présume, beaucoup rencontrée ces derniers jours. Les swings states sont tout simplement les Etats dans lesquels tout peut basculer, c'est-à-dire des Etats qui ne sont pas acquis au camp républicain ou démocrate, et ayant un nombre important de grands électeurs à élire. Quelques Etats ont donc la capacité de faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre, et ce sont en général sur ces Etats que la campagne des candidats se concentre. A titre d'exemple, on citera le Texas, la Floride, l'Illinois ou l'Ohio.

L’illustration la plus célèbre de l'importance des swing states est celle de l'élection de 2000 où Al Gore devançait alors George Bush de 550 000 voix, mais s'est fait battre par Bush grâce à sa victoire très serrée dans l’État de Floride. 

  • Quand le président élu entre en fonction ?

Bien que l'élection générale des Grands électeurs par les citoyens, appelé Election Day, ait lieu aujourd'hui, la véritable élection du nouveau Président se fera quant à elle le 19 décembre par les Grands électeurs.

Le Président élu entrera en fonction le 20 janvier 2017, jour de l'Inauguration Day, après avoir prêté serment sur la Bible.





_________________________________________________________________________________


J'espère qu'à présent les élections présidentielles américaines n'ont plus de secret pour vous ! Faites moi savoir si cet article vous a été utile, si j'ai été claire et surtout n'hésitez pas à me reprendre si jamais vous repérez une erreur. 
Pour être prévenu de la sortie de mon prochain post, abonnez-vous à ma newsletter ou suivez ma page twitter
Bonne semaine, et n'oubliez pas de sourire xxx