'Southern Air'

La Croatie - Republika Hrvatska.





          Ma vie depuis Septembre se résume à sortir en boîte dès le mercredi soir, boire des pintes à 1€, apprendre des insultes en turc et aller en cours que trois demi-journées par semaine. Mais ce n'est pas cet aspect d'Erasmus que j'aime le plus... Non, ce qui m'intéresse le plus dans cette année de folie, c'est sans hésitation les voyages que j'ai la chance et la possibilité d'effectuer ! 
Depuis le début de l'année scolaire, j'ai en effet découvert une dizaine de pays, Hongrie inclue. Je vous avais promis de raconter mes périples sur ce blog et de consacrer un pays par article. Nous voilà à deux moi du départ, et ma promesse est loin d'avoir été tenue. Milles excuses.
Petit à petit, je vais rattraper mon retard, et tant pis si l'ordre ne sera pas chronologique.

Aujourd'hui c'est la Croatie qui sera à l'honneur, j'espère sincèrement pouvoir vous apprendre des éléments sur ce pays riche en surprise ! J'y suis allée à deux reprises cette année : 
- une première fois en Octobre, à Osijek, Split et dans le parc national de Plitivice
- une seconde fois, en Mars, à Zagreb et de nouveau au parc national de Plitvice.



  • La Croatie en bref
- En croate Hrvatska ou Republika Hrvatska
- Il s'agit d'une république parlementaire, démocratique et multi-partite.
- Elle a fait partie de l'Ex-Yougoslavie, elle a vécu l'horreur de la guerre il y a 25 ans de ça.

- Située en Europe du Sud, entre les Alpes dinariques et la mer Adriatique.
- Son indépendance a été déclarée en 1990, puis reconnue à l'internationale en 1992
- Capitale: Zagreb
- Langue officielle: le Croate (également parlé en Bosnie-Herzégovine, en Serbie et au Monténégro)
- Monnaie: le Kuna (1€=7,50 kuna)
- Membre de l'Union Européenne depuis 2013, de l'OMC depuis 2000 et de l'OTAN depuis 2009.
- Superficie: 56 594 km²
- Population: 4,3 millions d'habitants




  • La capitale : Zagreb
         Avec ces 800 000 habitants, Zagreb est une petite capitale souvent décrite comme sans grand intérêt pour les touristes, mais dont j'ai pourtant apprécié la visite ! Son petit centre historique est bourré de charme, et on y retrouve une certaine modernité. Ceci étant dit, il est clair qu'en l'espace de quelques rues, la pauvreté, la noirceur des bâtiments et le manque d'entretien reprennent le dessus.







  • Split, la cité romaine.
          Seconde ville de Croatie, Split est une ville côtière du Sud connue pour son port et son centre construit à l'intérieur d'un palais romain (le palais de Dioclétien). La ville elle-même est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.








 




  • Osijek
          Quatrième ville de Croatie située à une trentaine de kilomètres de la frontière hongroise, Osijek est une ville que je ne recommanderais pas forcément. Elle est encore très marquée par la guerre, puisqu'en périphérie du centre on peut toujours apercevoir des maisons en ruine, partiellement détruites, et surtout avec encore des impacts de balles et de bombardements. 
Points positifs de cette ville : son centre ville espacé, sa cathédrale et les bords de la Drava.











          Afin de ne pas surcharger cet article, il est temps de mettre fin à ce récit. En revanche, je vous invite à revenir d'ici une semaine afin de pouvoir découvrir la suite de mes aventures en Croatie. Plus particulièrement, vous pourrez constater avec moi la beauté du parc national de Plitvice que j'ai eu la chance de voir en automne et en hiver.